Aujourd'hui

Simandres est situé au sud de l’agglomération lyonnaise, à mi-chemin entre LYON et  VIENNE.

Son territoire de forme rectangulaire à une superficie de 1045 hectares pour une population de 1700 habitants.

Délimité au nord par l’Ozon commune de Saint-Symphorien d’Ozon, au sud par les Balmes viennoises et les communes de Villette-de-Vienne et de Chuzelles, à l’est par la commune de Marennes, à l’ouest par la Nationale 7 et la commune de Communay.

Le village est traversé du sud-ouest au nord-est par le ruisseau de l’Inverse, qui prenant sa source dans les bois de Cornavent, rejoint l’Ozon, affluent du Rhône, à Marennes.

Dans sa partie basse, l’altitude de la commune est de moins de 200 mètres.

Pour limiter cette vallée, au nord, les buttes de Chatanay et de Beyron, atteignent une moyenne de 250 mètres. Les Balmes Viennoises au sud, recouvertes par les bois de Saint-Jean d’Arché culminent à 360 mètres.

Les Balmes viennoises sont des moraines d’ère quaternaire. Des limons loessiques et des colluvions tapissent les flancs de la vallée. Quant à la plaine, elle est constituée d’alluvions fluvio-glacières de 20 à 30 mètres qui recouvrent des couches argileuses profondes.